Lors de la campagne des élections municipales, l’équipe menée par le Maire actuel M. Jérôme BOUTELOUP avait pour volonté de créer une ferme pédagogique sur la commune. Face aux enjeux environnementaux et grâce à une opportunité foncière, la municipalité porte l’ambition d’aménager un agriparc sur Seysses. Un agriparc est un espace qui mélange les usages, en croisant des espaces de production agricole, un espace public accessible, et un socle naturel préservé.

1. Un espace de production agricole

 

  • Production maraichère 
  • Culture céréalière
  • Elevage et production de fromage bio

Une partie de la production sera destinée à la vente directe et à la restauration collective locale (projet avec le Muretain Agglo pour les cantines scolaires). 

2. Un espace public

Une ferme pédagogique

Coanimée par les exploitants du site, elle sensibilisera les enfants de notre territoire à la production alimentaire. 

Un espace de vente

Il permettra de fournir aux citoyens des produits alimentaires locaux et de qualité grâce à des circuits courts.

Un lieu de réception

Il permettra l’organisation d’évènements, conférences, ateliers de sensibilisations, expositions, formations,…

3. Un espace test agricole

Géré par une association, ce dispositif permettra aux personnes en reconversion professionnelle de se former aux métiers du maraîchage pour devenir les producteurs de demain

L’Acquisition du site de Moulas

En candidatant à cette acquisition foncière auprès de la SAFER (Société d’Aménagement Foncier et d’Établissement Rural), la mairie porte un projet agricole destiné à produire et à consommer à l’échelle du territoire de l’agglomération du Muretain. La commune a pour ambition que la ferme du Moulas soit un site-pilote dans le cadre du Projet Alimentaire Territorial (PAT) du Muretain Agglo. La SAFER ayant retenu notre candidature, l’acquisition sera soumise à l’approbation du Conseil Municipal lors de sa prochaine séance du 16 décembre. Somme totale : 870 324 € Ferme du moulas : 848 624 € (SAFER inclus) Achat de 2 parcelles contiguës : 19 110 € et 2 590 €

Modèle économique

Le modèle économique de l’agriparc de Seysses repose sur un partenariat entre la commune et les producteurs locaux. La commune restera propriétaire du bâti et du foncier. Les producteurs loueront et assureront l’entretien courant des bâtiments d’exploitation. L’objectif étant d’avoir un modèle économique durable s’autofinançant par l’exploitation du site. 

Pin It on Pinterest

Share This